Les Pays-Bas, entre terre et mer

Réservez

L’eau a toujours joué un rôle majeur dans l’histoire d’Amsterdam qui lui doit même sa naissance avec la construction d’une digue (« dam ») sur la rivière Amstel. Mais le rôle de
l’eau a profondément changé depuis le Siècle d’Or et le développement ordonné des quartiers, le long de ses canaux. Déplacée en direction de la Mer du Nord, la zone portuaire est aujourd’hui devenue invisible dans la vie quotidienne des Amstellodamois. Et le petit centre historique de la ville (8 km2) voit passer 25 millions de touristes par an qui transforment les quartiers des canaux en un lieu de festivités quasi-permanentes sur l’eau. Mais c’est pour l’ensemble du pays que la maîtrise de l’eau reste une question de survie depuis toujours. Dès le XIIe siècle, l’évolution des techniques d’endiguement et l’organisation de la gestion de l’eau ont permis aux Néerlandais d’habiter au plus près de l’eau. Maarten Asscher qui a écrit un livre sur le sujet de l’eau et Servane Gueben-Venière qui y a consacré sa thèse racontent comment les néerlandais se sont adaptés au fil du temps, de la lutte à la maîtrise puis l’acceptation de l’eau et quelles solutions ont été trouvées jusqu’à celle des villes flottantes aujourd’hui.

Modéré par Margot Dijkgraaf, journaliste et écrivaine néerlandaise. Dans le cadre du cycle Paris-Amsterdam rendez-vous 2019.

Chargement de la carte ....

Date / Heure
jeudi 26 septembre 2019
19:00 - 20:30



Emplacement
Bibliothèque Germaine Tillion


Réservation

Les champs marqués d'un astérisque* sont obligatoires